Orge de brasserie

 

Pourquoi parle-t-on de houblon et de malt, et non de houblon et d'orge de brasserie?
Car c'est de l'orge de brasserie que naît le malt, au terme de l'opération dite de maltage. Le malt donne à la bière son goût et sa couleur.

Le maltage consiste à faire tremper l'orge, avant de la mettre à germer. Au cours de la germination, des enzymes se libèrent, qui transformeront l'amidon rendu soluble en sucre lors du processus de brassage. Le processus de germination est stoppé par le séchage. La couleur du malt et l'arôme sont jetés en fonction de la température de séchage, qui peut aller jusqu'à la torréfaction du grain. Nos maîtres-brasseurs disposent ainsi d'une immense palette de couleurs et de goûts qu'ils utilisent et perfectionnent sciemment en fonction des diverses sortes d'Appenzeller Bier à obtenir.

La qualité des céréales est ici aussi une condition essentielle pour parvenir à un résultat de brassage optimal.
De très bonnes variétés d'orge proviennent de Suisse, de Bohème, d'Angleterre, de Haute-Silésie, de Haute-Franconie, du Danemark et d'Autriche. Nous attachons une grande importance à la production locale. C'est pourquoi la Brasserie Locher SA utilise des céréales de brasserie provenant du pays d'Appenzell et d'autres régions montagneuses de Suisse. Néanmoins, les besoins sont supérieurs aux volumes cultivés. D'où notre obsession de continuer à promouvoir les régions de culture suisses, pour servir les intérêts des agriculteurs de montagne et maximiser la qualité de notre bière pour nos clients.